Voyage

Montée avec des crampons au sommet des Posets en hiver

Pin
Send
Share
Send


Posets Peak, à 3 375 mètres d'altitude, il devient le deuxième plus haut sommet des Pyrénées. C'était une proposition intéressante pour un week-end après une période abondante de tempêtes sous forme de neige vierge et abondante.

Avec quelques amis, nous sommes allés à Eriste, près de Benasque, et de là, nous avons commencé la route en direction de Refuge Angel Orús.

Depuis un parking situé à environ 1 600 mètres d'altitude, il faut environ une heure et demie pour atteindre le refuge. La montée finale vers l'abri était pleine de neige et il n'aurait pas été difficile de mettre les crampons bien que nous puissions couvrir la distance avec des bottes sans trop de peine.

Nous sommes arrivés vers trois heures de l'après-midi et l'abri était plein de gens se faisant bronzer sur la terrasse et dans la salle des guichets pleine de bottes et de matériel. Nous avions réservé deux nuits pour quatre personnes mais l'un d'entre eux nous a fait défaut. Commentant, le gardien du refuge nous a dit que nous devrions payer 40% du séjour de nuit de la personne qui n'était pas venue. Nous avons été vraiment surpris. Quelque chose de similaire ne nous était jamais arrivé et nous avons entamé une discussion sur le sens du refuge et sa différence avec le concept d'hôtel.

Après avoir discuté avec le gardien pendant un moment, nous nous sommes rendus compte que pour lui, il n'y avait pas de différence entre les deux, à part que les prix au jour le jour dans les abris sont dûment fixés par la fédération. Nous avons examiné le règlement sur les réfugiés d'Aragon et avons constaté qu'il permettait à la garde d'exiger que 40% de ses besoins lui soient imputés.

Nous n'avions jamais imaginé payer 40% pour une réservation ratée dans un autre refuge. Cependant, cette mentalité d’entreprise et la privatisation en refuge n’était pas nouvelle pour moi non plus. À Aiguestortes, en fonction de l’heure, ne daignez pas réserver si vous n’incluez pas le petit-déjeuner et le dîner pendant votre séjour. J'ai vu des broderies près d'abris complètement détruits sans signes de glissements de terrain ou autres signes d'accident majeur. Je suppose que personne ne sera surpris que, compte tenu du rythme que nous suivons et du nombre de personnes pratiquant des sports de montagne, ce modèle a tous les jours un modèle de privatisation plus agressif et privilégie le sens économique des gardes.

Dans l'après midi nous avons décidé de pratiquer avec l'arva, la sonde et la pelle. Le danger d'avalanches dans la région présentait un certain risque et c'est pourquoi nous avons décidé de louer le matériel au cas par cas et par la même occasion d'apprendre à l'utiliser. L'arva est un émetteur radio servant à localiser des personnes ensevelies sous une avalanche. Chaque membre a un arva et tous doivent être connectés à tout moment. Une sonde est une pièce d'aluminium allongée divisée en petites pièces à la manière des tiges d'une tente. Il sert à piquer la neige pour retrouver le corps. Enfin, le troisième élément; la pelle, dont le but évident est de déterrer le corps une fois localisé.

Pin
Send
Share
Send