Voyage

La dure réalité en Afghanistan

Pin
Send
Share
Send


Aujourd'hui à Mazar-e-Sharif, il a plu, les températures ont chuté et la ville, en grande partie non pavée, est devenue un bourbier. Et encore une fois, hommes, femmes, filles et garçons ont marché dans la rue avec des tongs et des chaussures en caoutchouc, et beaucoup sans chaussettes, malgré le froid intense, cinq degrés sous zéro.

Certains analystes internationaux prétendent avec véhémence que la population afghane est féroce et guerrière et que c’est pourquoi ils ont vaincu les Britanniques lorsqu’ils ont tenté de les envahir à la fin du XIXe siècle, contre les Soviétiques dans les années 1980, et maintenant les troupes américaines ont des problèmes. Cependant, je dirais que la population afghane est admirablement résistante au point qu’elle ne semble pas être en chair et en os.

Je n'ai pas été informé de la provenance de cette déclaration, si ce n'est du nom qui figure à la fin du titre, Monica Barnabas. Si vous avez des informations supplémentaires à ce sujet, nous vous serions reconnaissants de nous les envoyer. Si vous connaissez personnellement Monica, félicitez-la pour notre rapport. Grâce à sa voix, il est possible de communiquer des réalités qui passeraient totalement inaperçues si personne n'était aussi courageux qu'elle. Monica, si vous nous lisez vous-même, recevez notre soutien sincère et la reconnaissance de votre travail fantastique.

Personnellement, je vais imprimer ce texte pour pouvoir le relire les jours où, pour une raison quelconque, je me sens malheureux ...

Pin
Send
Share
Send