Voyage

Le rallye Dakar à Buenos Aires

Pin
Send
Share
Send



Quand j'ai quitté l'arrêt Métro de Place d'Italie, à quelques pâtés de maisons de ce que serait notre appartement pendant 12 jours à Palerme -Buenos Aires-, j'ai regardé le panneau publicitaire annonçant le départ de Dakar pour le 3 janvier ... de Buenos Aires!

Bien que je sois parti de la ville le matin de ce jour 3, j’ai pu assister à la présentation de tous les participants du jour 2, qui s’est déroulée dans les forêts de Palerme, l’un des plus beaux espaces verts de la capitale. J'attendais là-bas en contemplant des motos, des voitures et des camions que je n'avais jusqu'à présent pu admirer qu'à la télévision, pour voir comment ses compatriotes Carlos Sainz et Nani Roma - mes préférés à priori - étaient en personne et ont démarré leurs machines en les orientant vers le célèbre Obelisk au 9 de Buenos Aires.

Carlos Sainz a à peine salué le public - des milliers de personnes éprouvant une grande sympathie pour lui - et a pris un bon coup de sifflet, tandis que Peterhansel était beaucoup plus gentil et que Nani Roma était passé inaperçu car il est à peine connu ici.

Maintenant, le raid traverse le désert chilien d’Atacama et Sainz - en voiture - et Coma - en moto - est sur le point d’atteindre un doublé historique pour notre pays. Pendant les jours où ils se trouvaient à Buenos Aires, la ville était pleine de personnes portant les équipes de leurs sponsors en train de dîner ou de marcher ici et là, de voitures et de motos garées autour des grands hôtels de Puerto Madero, des milliers de visiteurs chaque jour. les stands de l'organisation et en savoir un peu plus sur cette aventure. C'était un très beau temps.

Peu importe pour moi qui gagne déjà, j’ai enfin vu mon premier rêve devenir réalité: voir une édition du Dakar. La deuxième manche - cela semble beaucoup plus difficile, surtout si je suis tué au volant de voitures.

Un câlin à tout le monde de Montevideo.

5.001

Pin
Send
Share
Send