Voyage

Semaine noire de Gijón

Pin
Send
Share
Send


Avec le départ du train noir spécial Renfe de Chamartín, ce vendredi matin commence la XXIIe édition de la Semaine noire de Gijón, dont les tentes ont été installées à la Playa del Arbeyal de la ville nautique des Asturies. Si vous ne savez pas de quoi il s'agit, près d'un quart de siècle de vétéran, je précise que ce n'est pas un hommage de sept jours aux mineurs des bassins, ni un acte de fraternité entre les races.


Parmi les invités, il y a un grand nombre de gagnants dans différents pays, tels que le poète, essayiste et narrateur colombien William Ospina, qui vient de remporter le Romulo Gallegos et qui concourt pour le prix Spartacus avec "Le pays de la cannelle". Luis G. Jambrina a remporté le prix du roman historique de Saragosse avec "The Stone Manuscript"; Carlos Salem a remporté le Novelpol avec "Tuez et gardez les vêtements", Julián Ibáñez a remporté le prix LH Confidential avec "La danse est finie", Luis Sepúlveda el Primavera, López del Oso el Minotauro, et même l'un des invités les lecteurs de la récente foire du livre de Paris.

Pin
Send
Share
Send