Voyage

Cambodge Phnom Penh, la capitale

Pin
Send
Share
Send


Quelqu'un a-t-il envie d'un succulent plat de chauves-souris et d'araignées frites ???

Quand nous sommes arrivés à Phnom Penh, la capitale du Cambodge, nous avions déjà 40 chauffeurs de taxi qui nous attendaient (tuk tuks, taxis, motos, motos, etc.). Il n'a pas fallu longtemps pour choisir l'auberge de jeunesse et s'entendre sur le prix. Phnom Penh est encore en train de sortir de ses cendres et il faudra quelques années pour devenir ce qu'il aurait pu être sans la guerre civile, la folie de Pol Pot, des Américains, des Vietnamiens, etc. jusqu'à la fin des années quatre-vingt-dix. Eh bien, 70 ans de guerre en guerre et en fusillade, car c’est mon tour, depuis un siècle, de placer toute la population du pays dans un établissement psychiatrique ...

Phnom Penh, une ville où trois rivières convergent, est baignée de sang depuis trois décennies et le moment est venu de se redécouvrir. La vérité est qu’elle ne séduit pas facilement en raison de sa faible régénération et que la plupart des sites visités sont liés à l’histoire sanglante de ce pays. Les champs de la mort, la prison de Tuol Sleng, où plus de 17 000 personnes ont été torturées et exterminées sous la folie des Khmers Rouges. Au moins, ils n'oublient pas l'histoire et ne la laissent pas garée de côté comme les autres ... Bien que les choses du palais cambodgien aillent lentement et qu'il n'y ait toujours pas de date de procès ...

Nous avons également visité le musée national où sont conservées les meilleures sculptures originales de l'époque d'Angkor Vat, le palais royal et la pagode d'argent que j'oublierai probablement de ma mémoire ...

Pin
Send
Share
Send